Fally Ipupa : « Dans mes rêves les plus fous, je n’imaginais pas ça… »

Dicap La Merveille fait partie du club élitiste des icônes musicales africaines. En plus de son incontestable talent, celui qui a fait ses armes au « Quartier Latin » du grand Mopao a développé un sens élevé de l’investissement et des affaires, sans oublier le volet social qu’il promeut à travers la « Fally Ipupa Fondation ».

Publié  714 Vues actualisé 23 journées depuis
Image

Dicap La Merveille fait partie du club élitiste des icônes musicales africaines. En plus de son incontestable talent, celui qui a fait ses armes au « Quartier Latin » du grand Mopao a développé un sens élevé de l’investissement et des affaires, sans oublier le volet social qu’il promeut à travers la « Fally Ipupa Fondation ».

S’il est vrai que Fally Ipupa roule clairement sur l’or, enfant, il n’aurait soupçonné posséder le prestige, l’honneur, la gloire, la fortune qui lui sont siens actuellement :

« Dans mes rêves les plus fous quand j’étais gosse, je ne m’imaginais pas avoir des voitures, tous ces trucs-là; puis chanter, être connu à Kinshasa, et puis partout en Afrique », a-t-il confié au cours d’une enquête réalisée par la chaîne française M6 sur les fortunés congolais et leur réussite.

Faiseur de tubes, charmeur de ces dames, Fally Ipupa s’illustrait dans le passé par sa grande timidité en raison de son bégaiement.

La vie lui a offert l’un des plus beaux cadeaux qu’un être humain puisse rêver.


Votre réaction?

1
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY
0 Commentaires